Haute Académie de la société civile – Vaincre les erosions et inondations à Kinshasa : l’architecte Brunel Gibale partage l’antidote

L‘Architecte Brunel Gibale Leki Kananga a expliqué lors de la session de la Haute Académie de la société civile du 23 mai 2017, les causes des érosions et inondations dans la mégapole Kinshasa, puis proposé des remèdes pour y mettre fin.

De nationalité RD Congolaise, Ir. Brunel GIBALE LEKI KANANGA est né en 1967. Architecte de carrière et Expert du domaine de l’urbanisme et habitat, Ir. Brunel GIBALE est le patron de la société ARCHE ou Architecture Elyone, une société spécialisée dans la construction, et il est le Président d’honneur de la Société des Architectes du Congo (SAC).

Cette session qui avait pour objectif de jeter les bases d’une réflexion profonde autours des problèmes urbanistiques à Kinshasa et générer une synergie d’actions pour des solutions définitives a connu la participation de plus de 100 responsables des organisations de la société civile de la thématique environnementale.

Prenant la parole, Brunel Gibale a fait noter que les causes des érosions et inondations à Kinshasa sont essentiellement environnementales. Pour les érosions, par exemple, il y a la mauvaise gestion de l’espace urbanistique de la ville de Kinshasa où vous trouvez des « pauvres » dans des terrains en pente aigue et ils ne savent pas maitriser le sol. « Du fait qu’ils sont entrain de dénuder le sol, dès qu’il pleut, la pluie part avec une partie de sol et cela crée des érosions… » a-t-il expliqué.

Au sujet des inondations, il aussi cité quelques causes, notamment la gestion des déchets ménagers qui est entrain de boucher la canalisation des eaux. Toutefois, il a souligné qu’il y a surtout la cause naturelle qui est due au réchauffement climatique. « Le niveau de la mer est monté à ce jour jusqu’à 50 cm. D’où des refoulements à partir de la mer ; la pluviométrie qui change à cause des pluies torrentielles ; etc. A un certain moment, il faudrait que les Congolais revoient aussi les coordonnées hydrologiques des rivières… » a déclaré l’architecte.

Pour Brunel Gibale, il y a un prix à payer pour éviter des catastrophes naturelles avec mort d’hommes. Entre autres : l’Etat doit exproprier les gens qui construisent le long des rivières et faire respecter des zones non endificandi.

La Haute Académie de la société civile Congolaise est un cadre permanent d’échange, de réflexion et d’enrichissement d’idées ayant pour objectifs encadrer et vitaliser les capacités sociales nationales afin de contribuer à la construction d’une société moderne répondant aux aspirations des populations congolaises au développement, à la prospérité et à la paix.

La Haute Académie de la société civile Congolaise organise deux sessions tous les mois. Les sessions bihebdomadaires : poursuivent deux buts: outiller les acteurs de la société civile et asseoir une synergie d’actions autours des questions d’intérêt commun.

Cliquez pour télécharger la présentation intégrale de Ir. Brunel GIbale

-WEB HASCO

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

ETHIOPIAN AIRLINES Now serving more cities in Democratic Republic of Congo, KISANGANI and MBUJI-MAYI as from March 18 , 3 x per week.